Entretien de Jean-Yves Le Drian avec Sigmar Gabriel - 23 juin 2017


Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a reçu le 23 juin Sigmar Gabriel, ministre allemand des affaires étrangères.

Les ministres ont travaillé à la préparation du conseil des ministres franco-allemand, qui se tiendra le 13 juillet en France. Ils ont également fait le point sur l’actualité européenne et internationale, dans le contexte du conseil européen des 22 et 23 juin.

Jean-Yves Le Drian a effectué son premier déplacement à l’étranger à Berlin le 22 mai.

Point de presse conjoint de M. Jean-Yves Le Drian et de M. Sigmar Gabriel - Propos de M. Le Drian (Paris, 23 juin 2017)

Mesdames, Messieurs,

Je suis ravi d’accueillir aujourd’hui à Paris mon collègue allemand Sigmar Gabriel, que j’avais déjà eu le plaisir de rencontrer à Berlin le 22 mai dernier.

Cette rencontre nous a permis d’échanger sur beaucoup de sujets, de préparer d’importantes échéances, et en premier lieu le conseil des ministres franco-allemand, qui se tiendra à Paris le 13 juillet prochain.

Cet exercice régulier est un jalon important de la relation franco-allemande ; il nous permettra d’acter des projets concrets au service de nos citoyens, dans le champ de l’éducation, de la jeunesse, de l’économie ou encore de la défense.

Je retrouverai Sigmar à cette occasion, et nous participerons au conseil franco-allemand de défense et de sécurité, qui sera cette année co-présidé, en marge du CMFA, par le président et la chancelière.

Nous avons également évoqué les grands défis que nous devons relever ensemble. L’Allemagne joue à cet égard un rôle primordial en étant actuellement à la tête du G20.
J’ai salué le récent lancement du partenariat du G20 avec l’Afrique à Berlin, et je sais gré à l’Allemagne d’avoir durablement inscrit ce continent au cœur de l’agenda du G20.
J’ai également apporté tout mon soutien aux ambitions de l’Allemagne pour la réunion du G20 à Hambourg, sur le climat, le commerce ou encore le terrorisme. Nous sommes parfaitement en phase pour plaider pour une mondialisation régulée et inclusive, laissant toute sa place au cadre multilatéral.

Nous avons également évoqué l’ensemble des questions qui remuent la stabilité du monde actuellement, nous avons échangé sur les grandes crises en Syrie, en Libye et en Ukraine. Nos vues sont proches, notre solidarité très forte, comme d’habitude, et nous avons eu ensemble un échange fructueux, cordial, mais aussi très constructif et très prometteur pour l’avenir.

Toutes les actualités franco-allemandes
Version imprimable